Fort fort lointain…

Objets inanimés, avez-vous une âme ?…

Certains lieux n’en sont pas dépourvus. Tels ceux qui ont été vus et parcourus dans les premières années d’une vie. Ce fut le cas de cette ville d’Alsace : Mutzig, d’où rejaillirent certains de nos plus anciens souvenirs… Continuer la lecture de « Fort fort lointain… »

Nounours, Nicolas et Pimprenelle sont tristes.

Le « marchand de sable » a emmené le père de Nounours, Pimprenelle et Nicolas. C’est ainsi que Sandra Lacut annonçait pour l’AFP la disparition du créateur de Nounours, Pimprenelle et Nicolas.

Né le 10 mars 1927 à Bruxelles, Claude Laydu est mort vendredi en région parisienne, à l’âge de 84 ans. Continuer la lecture de « Nounours, Nicolas et Pimprenelle sont tristes. »

Main basse sur l’Ecole publique

Main basse sur l'Ecole publique
Main basse sur l'Ecole publique

Un petit tour au rayon « Lecture »… Cela fait moins de dix mois que cet ouvrage est sorti. L’occasion de revenir sur cet événement, modèle de sérieux et de documentation.

EDDY KHALDI, enseignant, a publié de nombreux articles sur la laïcité et l’enseignement, sujets sur lesquels il travaille depuis vingt-cinq ans.

MURIEL FITOUSSI. journaliste, a mené des enquêtes pour Les Dossiers du Canard enchaîné, Libération, Paris Obs… Elle a publié en 2007 Femmes au pouvoir, femmes de pouvoir.

« L’Éducation Nationale est accusée de « fabriquer des crétins » et d’entretenir le « chaos pédagogique », l’insécurité et le chômage. En évitant les débats parlementaires, Xavier Darcos impose sans discussion une véritable révolution libérale. Le gouvernement met rapidement en oeuvre une succession de mesures : suppression de la carte scolaire et de postes d’enseignants, évaluation publique des enseignants et des établissements, financement par l’État du développement des établissements privés dans les banlieues… Eddy Khaldi et Muriel Fitoussi dévoilent la signification de ces mesures ». (…)


TABLE DES MATIERES

Introduction …

1. Un gouvernement sous influences
– La laïcité remise en question au sommet de l’Etat
– Le ministre et son armée des ombres
– Des mesures inspirées
– SOS Education au service du ministre
– L’enseignement catholique à l’affût

2. L’essor du privé entre stratégie catholique et logique libérale
– Les stratégies de l’enseignement catholique
– Financer le privé avec l’argent public
– Le maquis des structures
– Le nouveau « caractère propre »

3. Les guerres scolaires depuis 1970
– 1970-1977 : La révolution libérale de l’enseignement catholique…
– 1977-1986 : L’échec du grand service public de l’Education nationale
– 1 988-1992 : La gauche complexée
– 1993-1995 : La droite décomplexée
– 2002 : La « République des proximités » de Raffarin

4. Le retour à l’école d’antan
– Les nouvelles fabriques de doctrine
– Vers la fin de la pédagogie ?
– Des écoles d’un genre nouveau

Editeur : Demopolis
Date de parution : novembre 2008
ISBN : 9782354570118
Nombre de pages : 220

Où le trouver ?

FNAC

AMAZON

Trouvez une librairie du réseau de l’éditeur près de chez vous.

Le site web de Main basse sur l’Ecole publique.

Il y a un peu de ça…

© http://dangerecole.blogspot.com/

Vers le blog « Danger Ecole »

Monsieur Besson, un humaniste sans précédent ?

Ligue des Droits de l'HommeLe ministre de l’Immigration et de l’identité nationale a bien voulu répondre à la Ligue des droits de l’Homme que la présence d’enfants et de nourrissons dans les centres de rétention administrative s’expliquait par son souci de respecter le droit humanitaire en ne séparant les familles en aucune circonstance.

Sans chercher dans quelle continuité historique s’inscrit la conception que Monsieur Besson se fait de l’internement familial, la LDH constate que des milliers de couples séparés, de familles déchirées et d’enfants privés de leur père ou de leur mère reconduits à la frontière sont à même de mesurer le crédit que l’on peut raisonnablement faire à cette parole ministérielle.

Au demeurant, la libération de la famille Santos témoigne à l’évidence du caractère intenable de la position du gouvernement.

La LDH tient à assurer les autres victimes de cette politique « décomplexée » de sa solidarité et de son attachement aux valeurs humaines sur lesquelles a été fondée la République.

Communiqué de la LDH
Paris le 13 août 2009

Aucune retenue pour la rétention…

Ministère de l’immigration : même pendant les vacances, les affaires continuent !…

Le ministre de lImmigration, Eric Besson (Sipa)
Le ministre de l'Immigration, Eric Besson (Sipa)

Un certain manque de discernement (dirons-nous) de la part de ce ministère a conduit à l’oubli (on peut dire ça) des spécificités liées à l’enfance.

Les « grandes vacances » n’auront pas connu de trêve dans les arrestations et les mises en centres de rétention. Mais l’on aurait pu espérer un apaisement en direction des enfants. Cette ignorance de la spécificité de l’enfance a provoqué l’ire de la LDH qui a adressé au ministère de l’immigration une lettre ouverte. Elle demande particulièrement la libération immédiate de tous les enfants encore retenus et leur accueil en France, notre beau pays.

Et dire que, dans quelques années, certains de ces enfants devenus grands n’entonneront pas ces merveilleuses paroles :

Douce France
Cher pays de mon enfance
Bercée de tendre insouciance
Je t’ai gardée dans mon cœur!
Mon village au clocher aux maisons sages
Où les enfants de mon âge
Ont partagé mon bonheur
Oui je t’aime
Et je te donne ce poème
Oui je t’aime
Dans la joie ou la douleur
Douce France
Cher pays de mon enfance
Bercée de tendre insouciance
Je t’ai gardée dans mon cœur…