Précieuse Education

Admirable Malala Yousafzai. Mais oui ! Les habitués du Blog se souviendront d’un précédent article concernant la jeune pakistanaise, le 9 janvier dernier. Extraordinaire Malala qui était hospitalisée depuis la mi-octobre en Angleterre suite à un dramatique attentat.

Un petit rappel :

Militante des droits de l’Homme au Pakistan, elle est connue pour son combat pour le droit des femmes à l’éducation. Agée de 14 ans, elle survécut miraculeusement, mardi 9 octobre, à une tentative d’assassinat perpétrée par les talibans. « L’un d’eux, qui avait une petite barbe, est monté et à demandé aux enfants laquelle d’entre elles était Malala. Il a tiré trois fois : la première balle a atteint Malala à la tête, la seconde a frappé l’épaule d’une de ses camarades d’école et la troisième a légèrement blessé une autre fille à la jambe ».

Malala BBC
Image tirée de l’extrait visible sur le site http://www.bbc.co.uk

Malala la rescapée est accueillie ce jour, vendredi 12 juillet 2013, au siège de l’ONU, à New York, où – le jour de son 16e anniversaire – elle s’exprimera au sujet de l’Education devant le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, Gordon Brown, ancien Premier ministre britannique, envoyé spécial à l’ONU pour l’Education, et plusieurs centaines de jeunes de 12 à 25 ans représentant 85 pays.

Quel moment !…

Retrouvez l’article évoquant cet événement sur le site de Libération.

Liens :

– La pétition de Malala : https://secure.aworldatschool.org/page/s/stand-with-malala
– Sur le site de la BBC (en anglais), un extrait vidéo de son intervention
– Le Blog de Malala Yousafzai : http://www.malala-yousafzai.com
– Le dossier spécial Malala Yousafzai sur le site Slate.fr

Bref

Je me souviens de ces paroles d’Alain Souchon : « Abderhamane, Martin, David / Et si le ciel était vide » ?…

Alors… Pourquoi tant de haines ?…

Je me souviens aussi de cette définition décalée des guerres de religion :

« Les guerres de religion consistent à se battre pour savoir qui a le meilleur ami imaginaire. »

Bref. Le jour où chacun se rendra compte qu’il n’y a pas un, deux, trois, ou je ne sais combien de Dieux dans le ciel, différents et qui s’opposent…

Il n’y en a qu’un seul et il faut le chercher là où nous l’avons tous, là où il se trouve : dans le coeur de chacun.

Nounours, Nicolas et Pimprenelle sont tristes.

Le « marchand de sable » a emmené le père de Nounours, Pimprenelle et Nicolas. C’est ainsi que Sandra Lacut annonçait pour l’AFP la disparition du créateur de Nounours, Pimprenelle et Nicolas.

Né le 10 mars 1927 à Bruxelles, Claude Laydu est mort vendredi en région parisienne, à l’âge de 84 ans. Continuer la lecture de « Nounours, Nicolas et Pimprenelle sont tristes. »

Un petit coin de La Ciotat

Chers amis,

Notre belle ville de La Ciotat, depuis quelques années, a bien perdu de son cachet d’antan. Le bétonnage tous azimuts est devenu la règle. Plus un mètre carré de terre, bientôt, ne sera épargné sur l’autel du développement immobilier…

Il est un coin en particulier, un petit coin de La Ciotat, qui pourrait bientôt changer de forme. Bienvenue dans un petit voyage que l’on peut encore appeler « fiction ». Pourvu que ça dure…

Alors voilà. Il y a quelques temps – pas si lointains – il fut question de fermer une école. L’école Louis Marin pour être précis. Curieux pour un établissement dont les effectifs sont loin, très loin d’être déficitaires ! Déjà à l’époque on entendait certaines voix exprimer combien le rouleau-compresseur des intérêts financiers n’allait pas s’émouvoir d’une école de centre-ville qui a le malheur d’être orientée vers la mer… Ah ! Cette « vue mer » !… (Enfin, il faut tout de même pour voir la mer sortir dans la rue et tordre son cou vers la droite)…

Mais s’il n’y avait que l’école… Un peu plus bas, dans la continuité de l’école, se trouve le Théâtre du Golfe à côté duquel se tenait une caserne de pompiers à présent désaffectée (le pompiers ayant depuis rejoint une caserne flambant-neuf). Il en est de même pour une caserne de gendarmerie nautique dont il était fortement question qu’elle ne soit supprimée (si ce n’est déjà fait) au nom de la « révision générale des politiques publiques ».

Revenons un instant au Théâtre du Golfe. Lors du dernier Conseil municipal, la décision fut prise d’aménager une ancienne halle à bois, plus longue que large, en salle de concert et spectacles. On y verra sûrement les mêmes spectacles qui ont lieu dans le Théâtre du Golfe… Si cela s’avère vrai, pourquoi ne pas fermer ce dernier ? Et du coup, la Ville disposerait d’un sacré petit coin face à la mer qui en ferait pâlir plus d’un…

Allez zou ! Avec l’aide de Google Maps et d’un peu d’imagination, voici une espèce de bande dessinée aux accents lugubres. Pour l’instant on peut préciser, en la paraphrasant, la célèbre formule : « Toute ressemblance avec des lieux existants ou ayant existé est purement fortuite« . Pour l’instant…

Continuer la lecture de « Un petit coin de La Ciotat »

Club Amadeus

Chers amis,

A noter d’urgence :

Club Amadeus

organise toute l’année des Ateliers de concerts (Concerts pédagogiques tous publics)

Objectifs :

  • Etre en contact avec la virtuosité des artistes
  • Découvrir différents styles de musique
  • Découvrir des artistes professionnels
  •  
    Fréquences : 5 par an

    Durée : 1h30 à 2h00

    Tarif : 10 Euros

    Lieu : Salle de concert de l’école culturelle Club Amadeus, 1555 Chemin de la Carreirade d’Allauch 13400 Aubagne (parking privé avec accès handicapés)

    1ère date : Samedi 17 octobre à 18h00

    Nous ne voulons pas dévoiler le programme du 1er atelier de concerts afin de garder un effet de surprise.

    Réservations : 04 42 03 39 21
    + de renseignements sur www.club-amadeus.fr

     

    RASED : La circulaire !

    Chers amis,

    Nous l’attendions depuis un certain temps, cette circulaire. Bien des moutures avaient circulé qui nous avaient donné une idée assez précise au demeurant du sort qu’on allait réserver aux RASED et à leurs enseignants spécialisés.

    Comme il est précisé en fin de ce document, « cette circulaire abroge et remplace les parties I et II de la circulaire n° 2002-113 du 30 avril 2002 relative aux dispositifs de l’adaptation et de l’intégration scolaires dans le premier degré (…) ».

    Nul doute que nous reviendrons largement sur ce thème… ;o)

    Voici donc cette circulaire parue juste a temps pour la rentrée…

    Bulletin officiel n° 31 du 27 août 2009

    Enseignements élémentaire et secondaire

    Fonctions des personnels spécialisés des réseaux d’aides spécialisées
    aux élèves en difficulté (RASED) dans le traitement de la difficulté
    scolaire à l’école primaire

    NOR : MENE0915410C
    RLR : 501-5
    circulaire n°2009-088 du 17-7-2009
    MEN – DGESCO A1-1

    Texte adressé aux rectrices et recteurs d’académie ; aux inspectrices et inspecteurs d’académie, directrices et directeurs des services départementaux de l’Éducation nationale ; aux inspectrices et inspecteurs de l’Éducation nationale chargés des circonscriptions du premier degré ; aux inspectrices et inspecteurs de l’Éducation nationale chargé de l’adaptation scolaire et de la scolarisation des élèves handicapés

    L’objectif de l’école est d’amener tous les élèves à la maîtrise des connaissances et des compétences inscrites dans les programmes en référence au socle commun. C’est pourquoi, dès qu’un élève rencontre une difficulté dans ses apprentissages, les aides nécessaires doivent lui être apportées dans le cadre du service public de l’éducation.
    La circulaire n° 2006-138 du 25 août 2006 définissant les programmes personnalisés de réussite éducative (P.P.R.E.) et la circulaire n° 2008-082 du 5 juin 2008 sur l’aide personnalisée sont les cadres des actions proposées par l’équipe pédagogique pour répondre aux besoins des élèves. Ces aides se mettent en place sous la responsabilité de l’inspecteur de l’Éducation nationale chargé de la circonscription, depuis l’aide personnalisée jusqu’aux aides spécialisées. Elles constituent, dans le cadre du projet d’école, un ensemble de démarches pédagogiques pour la prévention de la difficulté scolaire et l’aide aux élèves qui rencontrent des difficultés dans leurs apprentissages. Continuer la lecture de « RASED : La circulaire ! »

    Main basse sur l’Ecole publique

    Main basse sur l'Ecole publique
    Main basse sur l'Ecole publique

    Un petit tour au rayon « Lecture »… Cela fait moins de dix mois que cet ouvrage est sorti. L’occasion de revenir sur cet événement, modèle de sérieux et de documentation.

    EDDY KHALDI, enseignant, a publié de nombreux articles sur la laïcité et l’enseignement, sujets sur lesquels il travaille depuis vingt-cinq ans.

    MURIEL FITOUSSI. journaliste, a mené des enquêtes pour Les Dossiers du Canard enchaîné, Libération, Paris Obs… Elle a publié en 2007 Femmes au pouvoir, femmes de pouvoir.

    « L’Éducation Nationale est accusée de « fabriquer des crétins » et d’entretenir le « chaos pédagogique », l’insécurité et le chômage. En évitant les débats parlementaires, Xavier Darcos impose sans discussion une véritable révolution libérale. Le gouvernement met rapidement en oeuvre une succession de mesures : suppression de la carte scolaire et de postes d’enseignants, évaluation publique des enseignants et des établissements, financement par l’État du développement des établissements privés dans les banlieues… Eddy Khaldi et Muriel Fitoussi dévoilent la signification de ces mesures ». (…)


    TABLE DES MATIERES

    Introduction …

    1. Un gouvernement sous influences
    – La laïcité remise en question au sommet de l’Etat
    – Le ministre et son armée des ombres
    – Des mesures inspirées
    – SOS Education au service du ministre
    – L’enseignement catholique à l’affût

    2. L’essor du privé entre stratégie catholique et logique libérale
    – Les stratégies de l’enseignement catholique
    – Financer le privé avec l’argent public
    – Le maquis des structures
    – Le nouveau « caractère propre »

    3. Les guerres scolaires depuis 1970
    – 1970-1977 : La révolution libérale de l’enseignement catholique…
    – 1977-1986 : L’échec du grand service public de l’Education nationale
    – 1 988-1992 : La gauche complexée
    – 1993-1995 : La droite décomplexée
    – 2002 : La « République des proximités » de Raffarin

    4. Le retour à l’école d’antan
    – Les nouvelles fabriques de doctrine
    – Vers la fin de la pédagogie ?
    – Des écoles d’un genre nouveau

    Editeur : Demopolis
    Date de parution : novembre 2008
    ISBN : 9782354570118
    Nombre de pages : 220

    Où le trouver ?

    FNAC

    AMAZON

    Trouvez une librairie du réseau de l’éditeur près de chez vous.

    Le site web de Main basse sur l’Ecole publique.

    A l'insu de son plein gré…

    Ca vous rappelle quelque chose ? Oh, Il ne sera pas question de dopage ici. Mais de cette visite du nouveau ministre de l’Education Nationale Luc Chatel, lundi 17 août 2009 dans le Val-de-Marne. Un petit tour sur le site du ministère nous fait découvrir le programme de ce déplacement :

    (…) Après cette visite, Luc Chatel ira à l’Intermarché de Villeneuve-le-Roi, dans le cadre de l’opération « les essentiels de la rentrée », fournitures scolaires à prix maîtrisés, en compagnie d’Hervé Novelli, secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des P.M.E., du Tourisme, des Services et de la Consommation.

    (…) 11h00 : visite de l’intermarché de Villeneuve-le-Roi sur le thème des « essentiels de la rentrée » 32 avenue le Foll – 94290 Villeneuve-le-Roi (…) (Source : http://education.gouv.fr)

    AFP (O. Laban-Matt)

    Jusque-là rien de bien stupéfiant (mais non ! point de dopage, vous dis-je !)…

    Arrivé sur place, devant les caméras, le ministre se met à dialoguer avec des clientes présentes à ce moment. C’est là que ça se gâte… La supercherie a été révélée sur France Inter, le lendemain, mardi. « L’une des consommatrices qui a dialogué mardi avec le ministre sur la rentrée des classes, Virginie Meyniel, serait une élue UMP de Vulaines-sur-Seine, une commune voisine ». (L’Express/Reuters/Benoît Tessier)

    « On peut se dire que Virginie Meyniel était peut-être là par hasard, mais on peut en douter« , a estimé Célia Quilleret, journaliste de France Info qui a aussi précisé : « Le supermarché était par ailleurs plutôt vide en cette heure matinale de la mi-août« . Selon elle encore, les clientes présentes à ce rayon précisément semblaient bien attendre la venue de Luc Chatel. Pire ! Elles seraient arrivées dans une même voiture un peu avant l’arrivée ministérielle avant de repartir de la même manière. « C’était vraiment le hasard« , a précisé Luc Chatel.

    Oh, bien sûr, comme le souligne – entre autres – le Nouvel Observateur : il y a eu d’autres « mises en scènes » par le passé… Comme Olivier Stirn, ministre du Tourisme du gouvernement Rocard qui a dû démissionner après avoir rempli une salle avec des figurants. Plus proche de  nous, la secrétaire d’Etat à la famille Nadine Morano, il y a un an,  dans un supermarché (décidément !) marseillais a discuté avec un client parfait (en réalité proche d’un député UMP). Et que dire, comme le précisait le Canard Enchaîné, de ces spectateurs autorisés à venir saluer Barack Obama lors de sa venue le 10 juin dernier : rien que des militants UMP !

    Il n’empêche que Luc Chatel, tout nouveau ministre de l’Education Nationale, qui s’apprête à vivre sa première rentrée des classes, aurait pu se passer d’une telle publicité qui restera à n’en pas douter – même à l’insu de son plein gré – l’un des « essentiels de la rentrée »…