Deux-mille-quatorze droit devant !

 En 2013, j’ai été ému par la jeune Malala Yousafzai, j’ai été triste d’apprendre la mort d’Ourasi, j’ai suivi les célébrations du cinquantenaire du Traité de l’Elysée, j’ai adoré les séries « Hatufim » et « Ainsi soient-ils » sur ARTE, « Braquo », « Engrenages » et « The Tunnel » sur Canal+ ainsi que « Touch » et « Under the Dome » sur M6, j’ai célébré les vingt-cinq ans de la disparition de Pierre Desproges, j’ai bu de la Guinness, j’ai installé Mavericks et iOS 7, j’ai fêté à distance les vingt ans de la LOLITA et localement la victoire du RCT en HCup ainsi que le trois-centième article de ce blog, j’ai été attristé par le départ d’Alain Mimoun et de Georges Moustaki, je me suis souvenu de l’arrestation de Jean Moulin il y a soixante-dix ans,  j’ai découvert Alison Krauss et Louise Vautour, j’ai retrouvé Diana Krall et Barbara, j’ai été sorbétisé par l’Ecume des Glaces, j’ai lu la BD « Ainsi se tut Zarathoustra », j‘ai vu les films « Les Fils du Vent », « Syngué Sabour », « Après la bataille », « Quartett », « Les Virtuoses » et « La Part des Anges », mais j’ai mal supporté « The Immigrant », j’ai été ému par un whisky suédois, j’ai revu la danse de Rabbi Jacob.

J’ai aussi redécouvert les films « Les Ailes du Désir » et « Subway », j’ai célébré le printemps, j’ai souhaité un joyeux Nowrooz en persan, j’ai adoré « Sur les Epaules de Darwin » de Jean-Claude Ameisen à la radio, j’ai même acheté le livre, j’ai franchi mes 30 ans à l’Education nationale, j’ai donné un coup de mains au Festival « Musique en vacances », j’ai suivi les élections en Iran, je suis allé deux fois en Alsace et une fois à Monaco, j’ai enfin pu assister à « La Flûte enchantée » à l’opéra de Toulon, j’ai assisté au mariage de Christophe et Hervé à La Ciotat, j’ai découvert le génialissime Stéphane de Groodt, j’ai revu les « Tontons flingueurs », je me suis abonné à Libération week-end, j’ai croisé le « Mât de Cocagne » à La-Seyne-sur-mer, j’ai fait mes courses par le Drive, j’ai envisagé de faire raccorder mon piano, je me suis engagé pour les municipales 2014 sur la liste d’union de la Gauche, j’ai serré la main au Recteur d’Académie et à deux Inspecteurs d’Académie différents, j’ai soutenu une thèse de doctorat en Sciences du Langage et j’ai aussi eu un gros rhume. Là, je me repose un peu avant d’attaquer 2014…

Bon bout d’an à toutes et tous ! Et à l’an qué ven !

L’Ecume des grâces…

Un après-midi pas comme les autres.

Place Sadi Carnot, sans doute la plus belle place de La Ciotat. Là se trouve le célébrissime, l’incontournable, l’inénarrable établissement « L’Ecume des Glaces ». Une grande maison multi-étoilée : ces étoiles qu’on trouve dans les yeux des gourmets qui découvrent glaces et sorbets, ces étoiles qui surgissent sur les papilles des mêmes dégustateurs-aventuriers, celles qui fleurissent aux oreilles des amateurs de musique et chansons.

Aujourd’hui, la surprise du Chef ! Deux nouveautés. Je me lançais. Saveur, acidité, parfum, combinaisons de parfums. Et soudain, furtivement, l’image du poivre me vint à l’esprit. Le Chef repassa, me fixant d’un regard interrogateur. Je dis « Poivre ? ». J’avais trouvé ! Glace au poivre de Sichuan. Terrible ! Mais la deuxième, introuvable. Délicieuse mais indéterminée. Devant ma tristesse apparente, le Chef eut pitié : glace à la fève Tonka. Explosion de parfums !!! Ah ! Si vous passez à l’Ecume des Glaces, demandez-les ! Et n’oubliez pas nos héros de l’an passé : le sorbet citron – piment d’Espelette et mon petit chouchou, le sorbet Guiness ! Ils y sont sûrement encore. Demandez aussi !  :o) Continuer la lecture de « L’Ecume des grâces… »

Sorbetisation (suite)

Nous avons retesté pour vous…

Dans le cadre du défi fixé (celui de tester les cinquante parfums proposés), voici le dernier sorbet sur lequel nous nous risquâmes. L’adresse n’avait pas changé, le nom de l’enseigne non plus (l’Ecume des Glaces) ni le sorbet Guinness, toujours à gauche (pourquoi diable changerait-il ?) sur notre photo. La nouveauté gustative du jour fut d’abord surprenante syntaxiquement : « Citron vert au piment d’Espelette ». A droite. Mais bon. Quel goût ! (Nous reparlerons de ce concept de goût en fin d’article). Une véritable épopée : la finesse rafraichissante du délicieux citron vert qui se fait peu à peu doubler par une imperceptible réaction linguale : ça pique ! Continuer la lecture de « Sorbetisation (suite) »

Ecumons les glaces !

Nous avons testé pour vous…

L’Ecume des Glaces, à La Ciotat… Quel accueil ! Et quelle carte ! Nous nous sommes portés volontaires (ce fut très pénible) pour une spécialité parmi tant d’autres : le sorbet (légendaire) à la Guinness (à gauche) qu’accompagnait de fort belle manière celui à la banane (à droite) (n’y voyez surtout aucune allusion politique)…


« Si on n’a pas goûté de sorbet Guinness à 50 ans on risque pas de rater sa vie mais c’est quand même dommage »…

Bravo, Stef et Cathy !

8, place Sadi Carnot (derrière l’église du Port Vieux)
13600 LA CIOTAT

Tel : 06 28 25 50 11

OUVERT DU MARDI AU DIMANCHE
Fermé en cas de mauvais temps

Horaires :

De 9h00 à 19h00 du mardi au samedi
Et le dimanche de 9h00 à 16h00
FERME LE LUNDI (closed on monday)

http://ecumedesglaces.e-monsite.com/