Oui, mais ce pays a du pétrole.

6977921
Photo de Ali Mohammed Al-Nimr. Ce cliché provient de la page Facebook de soutien ouverte par son oncle sur Facebook.

D’un côté, le jeune chiite Ali Mohammed Al-Nimr qui est le « neveu de l’un des plus fervents opposants au régime » saoudien, d’après Le Figaro, a été mis en prison alors qu’il n’avait que 17 ans. Il est principalement accusé d’avoir participé, en 2012, à une manifestation contre le régime. Condamné à mort le 27 mai 2014, le jeune homme a épuisé ses voies de recours, précise Slate. » (Source francetvinfo)

De l’autre côté, l’Arabie saoudite a été nommée à la tête du Comité de la région Asie chargée de recommander des nominations pour les experts des… Droits de l’Homme de l’ONU (a précisé le directeur de UN Watch) – et non à la présidence du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, comme cela avait été dit de façon erronée, dans un premier temps. Mais il n’empêche : quand bien même cela ne concerne que la région Asie, l’idée qu’un pays comme l’Arabie saoudite puisse avoir un rapport – quel qu’il soit – avec les Droits de l’Homme de l’ONU, on croit rêver… Oui, mais ce pays a du pétrole.

Continuer la lecture de « Oui, mais ce pays a du pétrole. »

Mobilisations en Europe pour le blogueur saoudien Raif Badawi

Mise à jour 7 juin 2015 – France Info :

En Arabie saoudite, malgré une mobilisation internationale sans précédent, la Cour suprême confirme la condamnation à 10 ans de prison et à 1.000 coups de fouet pour le blogueur Raif Badawi, emprisonné en 2012 et condamné en 2014 pour « insulte à l’islam. Une  décision attendue avec angoisse par ses proches, à commencer par son épouse Ensaf Haidar. (Lire la suite sur le site de France Info)

Je relaye cet article de franceinfo.fr à propos de l’écrivain et blogueur Raif BADAWI, né le 13 janvier 1984 (il a 31 ans), à Khobar, en Arabie saoudite, où il se trouve actuellement emprisonné. Rappel des faits (source Wikipedia) : En 2008 il ouvre le site Free Saudi Liberals, militant pour une certaine libéralisation de la société dans ce pays. Accusé d’apostasie (renoncement à sa religion) et d’insulte à l’islam, il est emprisonné depuis juin 2012. Il a été condamné à 1000 coups de fouet et 10 années de prison. Son avocat Waleed Abu al Khair est également emprisonné. L’application de la sentence de flagellation a débuté le , suscitant des protestations de plusieurs gouvernements puis de l’ONU. 

C’est un véritable combat que mène depuis plusieurs mois Ensaf Haidar, l’épouse du blogueur saoudien Raif Badawi, condamné à 1 000 coups de fouet et 10 ans de prison dans son pays. Cette femme sillonne l’Europe pour plaider sa cause, soutenue par plusieurs organisations de défense des droits de l’homme.

Source : Mobilisations en Europe pour le blogueur saoudien Raif Badawi