Un pur bonheur

Très pris actuellement, je n’ai guère le temps de m’arrêter ici… Mais l’occasion était trop belle. Oh, la situation est connue, très connue. Loin d’être nouvelle. Mais personnellement, je ne m’en lasserai jamais. Voir d’abord la surprise sur ces visages, l’étonnement – bien sûr – puis, au fur et à mesure, l’admiration prend place qui se transforme imperceptiblement en véritable communion dans le public. Une joie éphémère. Un pur bonheur…

PS : Merci Martine…