Une symphonie à Orange

Cela faisait des années que je rêvais d’assister à cette symphonie que j’adore par dessus tout. Cette formidable 9e symphonie de Ludwig van Beethoven  op. 125, qui est une symphonie en ré mineur en quatre mouvements pour grand orchestre, solos et chœur mixte, composée de la fin de 1822 à février 1824, créée à Vienne le et dédiée au roi Frédéric-Guillaume III de Prusse. Son finale (25 minutes environ) est aussi long que la Huitième symphonie tout entière ; il introduit des sections chantées sur l’Ode à la joie (Ode an die Freude) de Friedrich von Schiller (nous précise Wikipedia).

C’était il y a quelques mois que nous avions appris (merci BMCAM !) que cette symphonie aux moyens gigantesques était programmée en juillet, dans le cadre des Chorégies d’Orange ! Sans aucune hésitation, les places furent réservées en ligne. Juillet !… Cela nous paraissait si loin à ce moment… Et, en un clin d’oeil, finalement, nous y étions. Comme le temps passe vite, nous sommes-nous dit.

Orange, baignée d’un soleil d’été illuminant ces pierres claires. Devant nous, ce majestueux Théâtre antique. Quel environnement magnifique pour ce concert hors normes ; quel parfait écrin pour ce joyau de la musique classique !

Au moment de l’installation, nous nous sommes rendus compte de l’immensité des lieux et de l’ingéniosité de ses constructeurs du passé.

Un son nous parvint aux oreilles : là-bas, sur la scène, un corniste jouait de son instrument. Nous l’entendions de notre place ! Encore une fois, soulignons l’ingéniosité des bâtisseurs de jadis.

Nous allions avoir l’immense plaisir d’entendre le Choeur ainsi que l’Orchestre Philharmonique de Radio France ! Voici le détail de la distribution du jour :

Direction musicale Myung Whun Chung

Solistes
Ricarda Merbeth, soprano
Sophie Koch, mezzo-soprano
Robert Dean Smith, ténor
Samuel Youn, basse

?Orchestre Philharmonique de Radio France
Chœur de Radio France ?????
Chef de choeur : Nicolas Fink

A 21h45 précises – la Symphonie était diffusée en direct sur France Musique – les premières notes s’élevaient dans les airs jusqu’à nous, tel un lien invisible d’une fidélité acoustique incroyable. Inutile de vous dire quelle maîtrise, quelle beauté, quelle perfection ont présidé à cette Neuvième symphonie de Beethoven…

Le chef, Myung Whun Chung, originaire de Corée du Sud, connaissait bien cet Orchestre Symphonique de Radio France, puisqu’il en a été – de 2000 à 2015 – le directeur musical.

Et ce Choeur ! Et ces solistes ! Quelle émotion ils dégageaient ! L’ensemble, Orchestre Symphonique et Choeur, ont littéralement sublimé le fameux Hymne à la Joie. Les milliers de spectateurs (le Théâtre antique – qui peut accueillir 10.000 spectateurs – était quasiment intégralement rempli) l’ont bien ressenti puisqu’après le fabuleux final, il y eut pas moins de vingt minutes d’applaudissements nourris ; le Chef fit alors rejouer les dernières mesures de cette majestueuse Symphonie, pour le plus grand bonheur des spectateurs présents – dont nous étions (sans oublier les auditeurs radiophoniques du jour).

 

Un extraordinaire moment que nous avons vécu là ! Ce concert sera rediffusé sur France 3 en deuxième partie de soirée, le mercredi 2 août 2017.

Ce dimanche 16 juillet à 21h45 restera à n’en pas douter dans nos mémoires.


A propos :

Le site des Chorégies : http://www.choregies.fr

Le Théâtre antique : http://www.theatre-antique.com/fr/home

La 9e Symphonie :  http://www.wikiwand.com/fr/Symphonie_nº_9_de_Beethoven

Be Sociable, Share!
Laurent KAROUBY

Auteur : Laurent KAROUBY

Sur Twitter : @laurentkarouby

Laisser un commentaire