Ils étaient la jeunesse de France

Ce vendredi 13 novembre 2015, quelque chose s’est brisé. Irrémédiablement. Les terribles tueries de janvier – Charlie Hebdo et l’Hyper Casher – me semblaient encore si proches. D’ailleurs, comment de telles plaies auraient-elles donc pu déjà se refermer ? Se refermeront-elles un jour…

Ce vendredi 13 novembre 2015, ce soir-là, dans le cadre de la saison de Passion’ARTS, nous accueillions au Théâtre du Golfe, à La Ciotat, les artistes Christina Rosmini (chanteuse) et Bruno Caviglia (musicien), dans un spectacle intitulé « D’Autres Rivages » . A partir de 20h30, le public du Théâtre embarquait pour un merveilleux voyage vers les cultures méditerranéennes, le Féminin et un humanisme affirmé. Oui, quel magnifique spectacle de fraternité et d’humanisme ! La générosité des artistes et la beauté de leur prestation avaient conquis le public de ce soir.

A la sortie, les yeux et les oreilles encore pleins d’étoiles et de rêves, les téléphones rallumés commencèrent à biper à qui mieux mieux. Notifications après notifications, le bonheur collectif bruyant mouvementé se mua en une consternation individuelle silencieuse immobile. Les premier mots rompirent cette pause improvisée : « Des morts au Bataclan », « Des terroristes au Stade de France », « Beaucoup de morts au Bataclan », « Des attentats à Paris »… Nous ne savions encore rien, mais nous étions déjà anéantis Continuer la lecture de « Ils étaient la jeunesse de France »

Ephraïm l’Ethiopien

Il s’appelle Ephraïm. Ce jeune garçon éthiopien, toujours accompagné de son inséparable brebis, va être confié à des parents éloignés. Mais il s’adapte mal à sa nouvelle vie. Jusqu’au jour où son oncle lui annonce qu’il devra sacrifier l’animal pour le prochain repas de fête. Ephraïm sera prêt à tout pour sauver sa seule amie et rentrer chez lui… (D’après le synopsis de http://www.festival-cannes.com)

Dès les premières images du film « Lamb », nous sommes immédiatement saisis par la beauté – que dis-je ! La splendeur, la magnificence – des paysages qui se déroulaient devant nos yeux étonnés de découvrir ainsi une part de l’Ethiopie.  Continuer la lecture de « Ephraïm l’Ethiopien »

Bonne pensée, bonne parole, bonne action (et bonne cuisine)

Mais quelle bonne idée, ce restaurant iranien à Aix-en-Provence ! Un des rares lieux où il est possible de déguster la cuisine Persane. Oui, quelle bonne idée ! Des plats typiques, un choix très fourni, un vrai régal. De délicates épices enchantent nos sens mais ce n’est jamais piquant. Le service est rapide et l’ambiance au beau fixe. Une belle découverte !

La carte
La carte

Au dessus du comptoir se dressait cette représentation : l’Oiseau Vareghna.

oiseauvareghna

Symbole par excellence du Zoroastrisme, l’Oiseau Vareghna représente tout d’abord un homme d’un certain âge, celui de la sagesse. Les ailes nous rappellent de toujours chercher à avancer, à progresser dans la vie. Continuer la lecture de « Bonne pensée, bonne parole, bonne action (et bonne cuisine) »