Bonum vinum laetificat cor hominis

Très bel article dans le dernier Libé week-End (2-3 mai) sur les caves des Hospices civils de Strasbourg. Outre le plus vieux vin (blanc) du monde datant de 1472, l’Histoire semble accompagner chaque litre reposant dans cette cave extraordinaire.

HCS

En matière de vins, nous connaissions les Hospices de Beaune, construites de 1443 à 1457, ou plus précisément, leur cave (qui ne se souvient pas de cette scène en ces lieux, dans la « Grande Vadrouille » ? :o) Là-bas, c’est le Bourgogne qui est à l’honneur. « Une ancienne cave à vin voûtée médiévale de plus de 300 mètres est construite sous les Hospices de Beaune. La réserve particulière de vin des Hospices y est conservée. Cette cave est ouverte à la visite publique uniquement durant la vente des hospices de Beaune », précise Wikipédia.

Mais revenons aux Hospices Civils de Strasbourg (encore appelé Hôpital civil). Sa fondation remonte à 1119. Descendons donc à la cave… Une véritable cave à vins construite entre 1393 et 1395 ! Nous apprenons que de nombreux patients payaient leurs soins en parcelles de terre, ce qui donna au bout du compte un vaste domaine qui fut utilisé à bon escient. Le vin était utilisé comme médicament au Moyen-Âge (jusqu’au XIXe siècle, chaque malade avait droit à deux litres de vin par jour)…

By Marylou Jean (photo), Alchemica (sorting, storing). (Own work) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/3.0)], via Wikimedia Commons
Cuvée 1472

La cave contient le plus vieux vin du monde, une cuvée de 1472 qui n’a été goûté qu’à quatre reprises depuis. « Malgré son âge, il présente, selon un contrôle œnologique de 1994, une très belle robe brillante, très ambrée, un nez puissant, très fin, une très grande complexité, des arômes rappelant la vanille, le miel, la cire, le camphre, les épices fines, la noisette et la liqueur de fruits. » Nous y trouvons aussi un magifique pressoir datant de 1727 et un gigantesque tonneau pouvant contenir 26.080 litres !

L’activité viticole faiblit durant le XXe siècle. Mais en 1995, des viticulteurs relancèrent une activité sous forme de coopérative.

Bonum vinum laetificat cor hominis :

« Le bon vin réjouit le cœur des hommes »…

Retrouvez l’article en question :

L’article de Libération Week-end

 

Et voici le site de

La cave historique des Hospices Civils de Strasbourg

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

 

Be Sociable, Share!
Laurent KAROUBY

Auteur : Laurent KAROUBY

Sur Twitter : @laurentkarouby

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.