Ondes voyageuses

Les fêtes de Noël en famille étant maintenant derrière moi, je quittais non sans quelques regrets la terre alsacienne de ma jeunesse, « histoire de reprendre un peu le cours de ma vie »…

Je démarrais ce jour-là, dans la matinée. La radio diffusait l’émission économique très intéressante d’Alexandra BENSAID. Dehors, il faisait 5°C…

09h10

On n'arrête pas l'éco

On n’arrête pas l’éco

Pour un plateau de fêtes, c’était un plateau de fêtes : les chroniqueurs se sont rassemblés pour évoquer dans la bonne humeur les pépites économiques de 2012. Livres et films, tout a été rassemblé pour un florilège d’économie à lire et regarder.

Un peu plus tard, l’émission « Cinéma » :
10h00

On aura tout vu

 

 

On aura tout vu

Ce fut une spéciale Jean-Pierre Mocky à l’occasion de la sortie du coffret « Mocky sème la zizanie » (Pathé vidéo). Les chroniqueurs ont pu dialoguer avec le grand Jean-Pierre Mocky. Moment d’anthologie.

J’avance. Contrairement à l’aller, la semaine dernière : pluie, pluie, pluie. Quasiment tout au long du trajet. Epuisant. Angoissant. Contrairement à cet aller, donc, ce coup-ci : soleil, soleil, soleil. De A à Z.

Petit arrêt.

Moment de grâce : Jean-Claude AMEISEN. Je suis tout ouïe…

11h00

Sur les épaules de Darwin

Sur les épaules de Darwin

Un cadeau de nouvel an, par Yohannes Keppler, mathématicien royal. Un cadeau de presque rien, un flocon de neige… Passionnant (comme toujours) !

 Midi. Un autre rendez-vous musical, cette fois :
 
12h04
La prochaine fois je vous le chanterai

La prochaine fois je vous le chanterai

L’invitée de Philippe Meyer, mammifère omnivore : Annie Cordy. Beau moment.

13h00
Le journal de 13h

Le journal de 13h

Inter treize – Journal de 13h – Arrêt déjeuner.
Bon sang ! Mon rendez-vous !
13h21
Rendez-vous avec X

Rendez-vous avec X

Retour sur le 20 juin 1944 : Jean Zay assassiné par la Milice (1ère diffusion : 22 mai 2004). Quelle histoire. Excellent retour sur ce haut personnage et cette période trouble si clairement exposée.

Déjà 14h00…
14h00
CO2 mon amour

CO2 mon amour

Un peu d’air avec Denis Cheissoux qui retrouve le comédien Jean Rochefort dans la nature au milieu de ses chevaux, près de Rambouillet ; avec Jean-Marie Pelt. Excellent moment.

 

15h00
Clara et les chics livres

Clara et les chics livres

 

Ah ! Clara Dupont-Monod la pétillante comtesse et ses chroniqueurs Alexis Lacroix et Gilles Heuré qui ont reçu ce samedi Nadja pour « Les filles de Montparnasse » (Olivius).

16h00

Le grand bain

 

 

Le grand bain

Arrêt ravitaillement. Le Grand Bain, Sonia Devillers2012 : Qui les médias ont-ils sacré ou massacré ?

Paysages de Provence…

Encore une très belle émission (décidément bravo France Inter) :

17h00

La librairie francophone

 

 

La librairie francophone

D’Emmanue KHERAD Autour des Prix Littéraires. Avec Jérome Ferrari, Prix Goncourt 2012, Geneviève Damas, Prix des 5 Continents de la Francophonie 2012, ainsi que Scholastique Mukasonga et Bernard Plossu.

Ah ? Et bien je suis arrivé !

Merci France Inter pour ces précieuses ondes voyageuses !…

Hommage à Louis Aragon

A l’occasion du trentième anniversaire de la mort d’Aragon (né le 3 octobre 1897 à Neuilly-sur-Seine et mort le 24 décembre 1982 à Paris), voici sans doute l’un des plus beaux textes qui soit ; l’un de ceux que l’on rêverait d’adresser à celle que l’on aime…


 Les Yeux d’Elsa


Tes yeux sont si profonds qu’en me penchant pour boire 
J’ai vu tous les soleils y venir se mirer
S’y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j’y perds la mémoire

À l’ombre des oiseaux c’est l’océan troublé
Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent
L’été taille la nue au tablier des anges
Le ciel n’est jamais bleu comme il l’est sur les blés

Les vents chassent en vain les chagrins de l’azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu’une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d’après la pluie
Le verre n’est jamais si bleu qu’à sa brisure

Mère des Sept douleurs ô lumière mouillée
Sept glaives ont percé le prisme des couleurs
Le jour est plus poignant qui point entre les pleurs
L’iris troué de noir plus bleu d’être endeuillé

Tes yeux dans le malheur ouvrent la double brèche
Par où se reproduit le miracle des Rois
Lorsque le coeur battant ils virent tous les trois
Le manteau de Marie accroché dans la crèche

Une bouche suffit au mois de Mai des mots
Pour toutes les chansons et pour tous les hélas
Trop peu d’un firmament pour des millions d’astres
Il leur fallait tes yeux et leurs secrets gémeaux

L’enfant accaparé par les belles images
Écarquille les siens moins démesurément
Quand tu fais les grands yeux je ne sais si tu mens
On dirait que l’averse ouvre des fleurs sauvages

Cachent-ils des éclairs dans cette lavande où
Des insectes défont leurs amours violentes
Je suis pris au filet des étoiles filantes
Comme un marin qui meurt en mer en plein mois d’août

J’ai retiré ce radium de la pechblende
Et j’ai brûlé mes doigts à ce feu défendu
Ô paradis cent fois retrouvé reperdu
Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes

Il advint qu’un beau soir l’univers se brisa
Sur des récifs que les naufrageurs enflammèrent
Moi je voyais briller au-dessus de la mer
Les yeux d’Elsa les yeux d’Elsa les yeux d’Elsa 

Louis Aragon, Les Yeux d’Elsa, 1942

 

Rose de décembre

Malgré le vent, mind malgré le froid de ces derniers jours, elle a résisté pour nous offrir ces sublimes couleurs dont seules les roses ont le secret. Un peu de douceur dans ce monde de brutes…

C’est bientôt fini à la fin ?…

Chers ami(e)s,

Vous avez dit « Maya » ? En d’autres temps, une image d’abeille nous serait venue à l’esprit. Mais de nos jours, que nenni ! Lorsque j’ai lu sur Twitter ce matin : « encore cinq dodos et c’est la fin du monde » je me suis souvenu de notre funeste destin commun, ce 21 décembre 2012 prochain…

Alors, sans vouloir déflorer un mystère (pardon pour celles et ceux qui ne souhaitent pas comprendre ; qu’ils ne cliquent pas sur « play », après tout) qui pourtant n’est est pas un, voici une belle démonstration du CNRS. Nous apprenons, de plus, des choses très intéressantes dans ce petit film. Je vous laisse juge. Et… Au 22 ! 🙂


Les Mayas, le calendrier et le 21-12-2012 par CNRS

Dessin de Jack – www.dangerecole.blogspot.com