L’isolement

Souvent sur la montagne, à l’ombre du vieux chêne,
Au coucher du soleil, tristement je m’assieds ;
Je promène au hasard mes regards sur la plaine,
Dont le tableau changeant se déroule à mes pieds.

Ici gronde le fleuve aux vagues écumantes ;
Il serpente, et s’enfonce en un lointain obscur ;
Là le lac immobile étend ses eaux dormantes
Où l’étoile du soir se lève dans l’azur.

Au sommet de ces monts couronnés de bois sombres,
Le crépuscule encor jette un dernier rayon ;
Et le char vaporeux de la reine des ombres
Monte, et blanchit déjà les bords de l’horizon.

Continuer la lecture de « L’isolement »

Top Zéro…

Ici, nous sommes dans la neuvième circonscription des Bouches-du-Rhône. Ici, ça fait deux législatives qu’on nous impose des candidats hors PS (résultat des tractations nationales avec les partis amis)… Ici, nous sommes fatigués de constater cette catastrophe en cours dont personne ne veut – ou ne peut – prendre en compte…

Plaçons-nous au dessus des partis. Observons. Et que voyons-nous ?

Une candidature Front de Gauche, une candidature EELV, une candidature Extrême-Gauche, une candidature Divers Gauche… Grande dispersion. Mais le plus désolant est de constater que les deux principaux candidats, ceux d’EELV et du FG, ont le don de s’ignorer superbement et d’ignorer en même temps le risque qu’ils font courir aux milliers d’électrices et d’électeurs qui – comme nous – désespèrent de ne pas voir une Gauche unie pour ces élections : celui d’offrir sur un plateau la réélection de l’UMP sortant !

Oh, nous entendons déjà certains nous répondre « mais nous sommes en campagne depuis très longtemps maintenant », d’autres nous rétorquer « nous avons toute la légitimité pour mener cette campagne ! », bref : on n’est pas sortis de l’auberge, comme on dit.

Nous rêvons d’un monde où les candidat-e-s de la Gauche dans notre circonscription seraient UNE BONNE FOIS POUR TOUTES capables de faire passer l’intérêt général avant leurs intérêts particuliers.

Nous rêvons d’une Gauche locale où l’égo surdimensionné de chaque prétendant-e se transformerait en humilité.

Alors seulement nous pourrions raisonnablement réaliser cette mission qui est la nôtre : virer l’UMP sortant ! Car c’est loin d’être impossible (et c’est bien là le drame !)…

Mais ce n’est qu’un rêve… Pauvre Gauche locale ! En l’état actuel des choses, il est urgent de revenir sur terre : tout n’est et ne sera qu’illusions et hypocrisie…

Top 4 !!!

Voilà c’est fait (mais que de frayeurs)… Le RCT est en demi-finale !!!

Ce n’est qu’en deuxième mi-temps que le RCT a pu reprendre le dessus. Et de quelle manière ! Un essai Armitage (67e) ; quatre pénalités de Wilkinson (34e) et de Giteau (58e, 60e, 80e) !

Rendez-vous le 3 juin à Toulouse pour ce match qui reliera le sud méditerranéen aux sommets volcaniques de cette surprenante et magnifique Auvergne. Et pour joindre – non pas un geste à ma parole, mais une image à mes propos :

 

Du Top 14 au Top 4 puis au Top 2 ?…

Ce soir, dans le cadre des phases finales du Top 14, le XV du Castres Olympique rencontre celui du Montpellier Hérault Rugby (et Castres a gagné !!!).

Mais demain samedi, l’autre match de barrage…
Toulon recevra le Racing-Métro…
Et la suite ?
Le vainqueur Castres se retrouvera devant le Stade Toulousain. Et celui du match RCT/Racing-Metro rencontrera… L’ASM !

 

Imaginons que nous ayons une demi-finale entre le Rugby Club Toulonnais et l’ASM Clermont Auvergne… Eh bien personnellement ce sont mes deux préférés de tout le Top 14. Ce sera dur… Mais ce sera beau !

Quant à la finale… Elle aura lieu le 9 juin 2012 et au  Stade de France.

Des rives de la Méditerranée au pied des volcans d’Auvergne, allez tout le monde !

Edit. : Le RCT, après bien des frayeurs, est parvenu à vaincre le Racing et rencontrera donc le XV de l’ASM Clermont-Auvergne en demi-finale !!!

Sorbetisation (suite)

Nous avons retesté pour vous…

Dans le cadre du défi fixé (celui de tester les cinquante parfums proposés), voici le dernier sorbet sur lequel nous nous risquâmes. L’adresse n’avait pas changé, le nom de l’enseigne non plus (l’Ecume des Glaces) ni le sorbet Guinness, toujours à gauche (pourquoi diable changerait-il ?) sur notre photo. La nouveauté gustative du jour fut d’abord surprenante syntaxiquement : « Citron vert au piment d’Espelette ». A droite. Mais bon. Quel goût ! (Nous reparlerons de ce concept de goût en fin d’article). Une véritable épopée : la finesse rafraichissante du délicieux citron vert qui se fait peu à peu doubler par une imperceptible réaction linguale : ça pique ! Continuer la lecture de « Sorbetisation (suite) »

Un rêve ?…

Etait-ce un rêve ? Moments rares, instants éternels…
Ai-je rêvé ? Une voix, un regard, un sourire, un rire…
Rêvions-nous ? Un début, un commencement, une espérance…
Rêverie ? Partage, confiance, avenir…

C’était comme dans un rêve, mais je ne rêvais pas…

Pour couronner ces instants, ce grand moment. Arthur Rubinstein en personne interprétant le célébrissime morceau de Frantz Liszt intitulé « Liebestraum n°3 ». Autrement appelé « Rêverie d’Amour »… Laissez-vous bercer…


« Love knows no limit »…


Ecumons les glaces !

Nous avons testé pour vous…

L’Ecume des Glaces, à La Ciotat… Quel accueil ! Et quelle carte ! Nous nous sommes portés volontaires (ce fut très pénible) pour une spécialité parmi tant d’autres : le sorbet (légendaire) à la Guinness (à gauche) qu’accompagnait de fort belle manière celui à la banane (à droite) (n’y voyez surtout aucune allusion politique)…


« Si on n’a pas goûté de sorbet Guinness à 50 ans on risque pas de rater sa vie mais c’est quand même dommage »…

Bravo, Stef et Cathy !

8, place Sadi Carnot (derrière l’église du Port Vieux)
13600 LA CIOTAT

Tel : 06 28 25 50 11

OUVERT DU MARDI AU DIMANCHE
Fermé en cas de mauvais temps

Horaires :

De 9h00 à 19h00 du mardi au samedi
Et le dimanche de 9h00 à 16h00
FERME LE LUNDI (closed on monday)

http://ecumedesglaces.e-monsite.com/