Quand les hommes vivront d’Amour

Il y a des moments rares, dans une existence. Comme ce 13 août 1974 à Québec, quand Félix Leclerc, Gilles Vigneault et Robert Charlebois reprirent cette magnifique chanson pacifiste de Raymond Lévesque de 1956. Quelles images, quelle fraternité, et surtout, quelles paroles…

Un magnifique cadeau au monde du poète Québecois…

Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Quand les hommes vivront d’amour
Ce sera la paix sur la Terre
Les soldats seront troubadours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Dans la grande chaîne de la vie
Où il fallait que nous passions
Où il fallait que nous soyons
Nous aurons eu la mauvaise partie

Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère
Peut-être song’ront-ils un jour
A nous qui serons morts mon frère

Mais quand les hommes vivront d’amour
Qu’il n’y aura plus de misère
Peut-être song’ront-ils un jour
A nous qui serons morts mon frère

Nous qui aurons aux mauvais jours
Dans la haine et puis dans la guerre
Cherché la paix, cherché l’amour
Qu’ils connaîtront alors mon frère

Dans la grand’ chaîne de la vie
Pour qu’il y ait un meilleur temps
Il faut toujours quelques perdants
De la sagesse ici-bas c’est le prix

Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Quand les hommes vivront d’amour
Ce sera la paix sur la terre
Les soldats seront troubadours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Paroles et Musique: Raymond Lévesque 1956 « Le Rendez-Vous »

Raymond Lévesque naît le 7 octobre 1928, à Montréal. Il étudie le piano avec Rodolphe Mathieu et l’art dramatique avec Jean-Louis Audet. à 15 ans, Lévesque écrit ses premières chansons. (chansonduquebec.com)

En 1953, il reçoit le prix de la meilleure interprétation dramatique au Festival dramatique de l’Ouest du Québec pour son rôle dans la pièce de Marcel Dubé, Zone. Le compositeur Émil Stern lui présente alors Eddie Barclay, producteur de disques, qui lui fait enregistrer entre autres, Les trottoirs, Les vieilles chansons et Auprès d’elle. Toujours en 1954, Eddie Constantine reprend Les trottoirs et en fait un succès. Ce dernier crée en 1956, Quand les hommes vivront d’amour, chansons qui sera reprise au fil des années par de multiples interprètes.

Parmi ceux-ci, citons Simone Quesnel (1959), Cora Vaucaire (1959), Billy Mason (1962), Les Jérolas (1962), La Famille Brassard (1963), Caroline Cler (1965), Raymond Berthiaume (1972), Enrico Macias, Nicole Croisille (1980), Les Disciples de Massenet (1975), Michel Louvain (1978), Fernand Gignac (1981), Marie-Denise Pelletier (1990) et Luce Dufault (1992). En août 1974, Félix Leclerc, Robert Charlebois et Gilles Vigneault en offrent une magnifique version lors de l’ouverture de la Superfrancofête (dont est extraite la vidéo ci-dessus). (auteurscompositeurs.com)

 

Be Sociable, Share!
Laurent KAROUBY

Auteur : Laurent KAROUBY

Sur Twitter : @laurentkarouby

Une réflexion sur « Quand les hommes vivront d’Amour »

  1. Moment d’anthologie ! Merci Laurent pour cette poésie, ce magnifique symbole désormais intemporel de fraternité… Que l’Amour règne parmi les Hommes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.