Aux premières années…

Chers amis,

La richesse d’internet c’est aussi cela : pouvoir retrouver des traces d’une époque passée mais toujours bien présente. En vrac, quelques génériques qui m’ont rappelé bien des souvenirs, non sans une certaine émotion… Les premières années…
Continuer la lecture de « Aux premières années… »

Bientôt samedi…

Nouvelle-Zélande/France - Aukland - Eden Park - 14 juillet 1979

Ah ! Cette revanche du XV de France, menée par le capitaine merveilleux, Jean-Pierre RIVES. Quel match !

Que ce bonheur accompagne le XV de samedi qui dans le même stade rencontrera les mêmes All Blacks (du moins ceux de 2011)…

Seule la voix du regretté Roger COUDERC nous manquera… Continuer la lecture de « Bientôt samedi… »

Ce soir, en sortant de l’école…

J’ai rencontré trois canadairs
Qui bruyamment étaient en l’air
Vrombissant tous trois de concert
Virages très serrés vers la mer

Puis sur les flots, nuage d’écume
Qui s’élevait telle une brume

Où peut conduire leur bel envol
Depuis les flots droit vers Eole

Et leurs entrailles si vite remplies
Rappellent ces images sans oubli
D’un été aux flammes meurtrières
Combattants des folies incendiaires

LK (oui, je sais : on ne s’improvise pas Maurice CARÊME)…

Rêves d’Ovalie

Chers amis,

En attendant le match Nouvelle-Zélande – France qui aura lieu le 24 septembre à 10h30 (heure française), de précieux souvenirs me sont remontés en mémoire. A l’orée de ma quinzième année, le passionné de rugby que j’étais – déjà – avait été littéralement hypnotisé par ces images qui nous provenaient rien de moins que de l’autre bout du monde. De Nouvelle-Zélande ! Non point que je fusse un expert de la géographie. Mais il est des noms, des événements, des dates qui donnent tout un sens, toute une dimension à ce qui aurait pu passer pour totalement inaperçu. Un nom : celui des fabuleux All Blacks. Un événement : la tournée du XV de France dans ce pays des antipodes. Une date : le 14 juillet 1979… Ce jour-là, c’était la revanche. Car une semaine auparavant, le 7 juillet, à Christchurch, les Bleus s’inclinèrent face aux Blacks. Score : 23 à 9…

Mais avant d’évoquer ce match de légende, je voulais évoquer cette équipe… Quelle équipe !

J.M. Aguirre
F. Costes, D. Codorniou, P. Mesny, J.L. Averous
A. Caussade, J. Gallion.
P. Salas, J.-L. Joinel, J.-P. Rives (cap).
A. Maleig, F. Haget.
D. Dubroca, P. Dintrans, R. Paparemborde.

Le match a été joué le 14 Juillet 1979 à l’Eden Park d’Auckland et arbitré par Mr. West (Ireland) devant 57 000 personnes.

Points pour la France :

4 essais de Averous, Caussade, Codornious et Gallion.
1 transformation et un drop de Caussade.
1 pénalité de J.M. Aguirre.

Pour les Blacks :

2 essais de Graham Mourie et Stu Wilson.
1 transformation et 3 pénalités Bevan Wilson

Un souvenir de l’époque (http://www.memosport.fr) :

Voici un extrait sublime emprunté au site http://www.rugby-nomades.qc.ca
http://www.rugby-nomades.qc.ca/info-nomades/histoire_1979.php

(…) On n’approche pas de l’Eden Park sans religiosité. C’est un lieu étrange où les gradins donnent l’impression d’avoir été empilés selon l’humeur du moment et celle des différents architectes chargés d’y réfléchir. C’est un endroit aussi, qui, comme jadis au stade Yves-du-Manoir à Colombes, possède un terrain d’entraînement adossé à l’une de ses tribunes.
Une grosse demi-heure avant le coup d’envoi – 15 heures, c’est-à-dire 3 heures du matin en France – Aguirre prit ‘’ses’’ arrières Averous, Codorniou, Mesny, Costes et Caussade, et les mena s’y échauffer. Les avants et Jérôme Gallion, le demi de mêlée, eux, restèrent au vestiaires. Pour s’y ‘’chauffer’’. Au retour, ‘’Jean-Mi’’ s’approcha de Rives : « Nous, on est prêts. » « Nous aussi », répondit ‘’Casque d’Or’’.
Le reste est entré dans la légende. Ce que le rugby, tout de même, ne fait pas faire aux hommes ! Devant, ils ont tenu au-delà du possible et, derrière, les ‘’mômes’’ se sont montrés extravagants à un point que l’on ne pouvait imaginer : quatre essais de funambules pour faire flotter pour la première fois le drapeau bleu sur l’Eden Park (24-19).
Au coup de sifflet final, aussi, Graham Mourie s’est approché de Rives et lui a dit : « Tu vois, Jean-Pierre, rien n’est impossible dans la vie. » Un seigneur. (…)

Rendons hommage aux équipes de France parties elles aussi en Océanie. Le XV d’André BONIFACE, en juillet 1961, s’est rendu pour deux Test-Matchs en Nouvelle-Zélande. Deux défaites marquèrent cette tournée. En août 1968, ce fut au tour de l’équipe des légendaires Pierre VILLEPREUX et Jo MASO. Trois tests, trois défaites. Tournée dont on retiendra un magistral coup de pied de l’arrière Pierre VILLEPREUX qui propulsa le ballon sur 63 mètres entre les poteaux !… Ce fut ensuite le XV mené par le grand Jean-Pierre RIVES et qui – nous l’avons vu – après une première défaite, connut pour la première fois dans l’histoire du rugby français une victoire face aux Blacks… Le premier juillet 1989, à Aukland, sous la houlette de Serge BLANCO, le XV de France disputa six test-matchs en n’en remporta aucun. 1994 fut l’année de l’immense Olivier MERLE qui ramena à la tête de son équipe deux victoires sur deux test-matchs, ce qui n’était jamais arrivé avant ! Puis ce fut 2007 et l’impressionnant Sébastien CHABAL : cette année-là, il y eut 5 défaites et une victoire. La dernière tournée, avant celle de cette année, date de 2009 et le match disputé en Nouvelle-Zélande, seul du déplacement dans l’hémisphère sud du XV de France d’alors, qui poursuivit en Australie, se solda par une victoire. (Source : le superbe numéro du journal l’Equipe du vendredi 9 septembre 2011 n° 20 877).

Je viens de trouver cet extrait de neuf minutes de ce match d’anthologie ! Aux commentaires l’éternel Roger COUDERC et l’excellent Pierre ALBALADEJO ! Un duo qui reste dans les mémoires… Et quel match ! Jusqu’à ces dernières secondes :

Dernière action. Long coup de pied à suivre, on n’aperçoit que la meute noire. Le minuscule Frédéric Costes surgit comme un bolide, chaparde le ballon avant de dégager en touche. « Dans le vestiaire, je pleurais comme un gosse sur l’épaule de Rives », conclut Gallion. (Le Parisien – 1979)

Magnifique, le petit Costes ! Frédéric Costes a sauvé le match ! s’écrie alors Pierre Albaladejo. Quelle émotion !

Quelques liens :

1979 : la France bat les All Blacks à Auckland


http://fr.wikipedia.org/wiki/France-Nouvelle-Z%C3%A9lande_en_rugby_%C3%A0_XV

Magnifique synthèse ! En visionnant ces neuf minutes, j’ai eu l’impression de regarder par-dessus l’épaule de ce jeune garçon qui, il y a 32 ans, découvrait ce qui allait devenir un match éternel et qui ignorait que des années plus tard, il en reparlerait un jour…

De cette rencontre héroïque du 14 juillet 1979, projetons-nous trente-deux ans plus tard, toujours en Nouvelle-Zélande, toujours à l’Eden Park d’Aukland. Nous sommes le 24 septembre 2011. Il est 10h30. Le XV de France entre sur la pelouse. L’Histoire vous regarde, et avec elle, vos aînés qui vous ont précédés sur ces terres noires du Pacifique…

Les Deux Chevaux de Gengis Khan

Chers amis,

Ce fut un très beau film ! Vraiment.

« Les Deux Chevaux de Gengis Khan » nous plongent dans les vertigineux paysages de Mongolie, dans cette langue aux doux accents, dans cette écriture aux formes inconnues et surprenantes…

Une oeuvre magnifique de la réalisatrice Byambasuren Davaa qui avait déjà réalisé « L’Histoire du Chameau qui Pleure » et « Le Chien Jaune de Mongolie ». Continuer la lecture de « Les Deux Chevaux de Gengis Khan »