Tristesse d’Olympio

Victor HUGO – Les Rayons Et Les Ombres (1840)

Les champs n’étaient point noirs, les cieux n’étaient pas mornes.
Non, le jour rayonnait dans un azur sans bornes
Sur la terre étendu,
L’air était plein d’encens et les prés de verdures
Quand il revit ces lieux où par tant de blessures
Son coeur s’est répandu !

L’automne souriait ; les coteaux vers la plaine
Penchaient leurs bois charmants qui jaunissaient à peine ;
Le ciel était doré ;
Et les oiseaux, tournés vers celui que tout nomme,
Disant peut-être à Dieu quelque chose de l’homme,
Chantaient leur chant sacré !

Il voulut tout revoir, l’étang près de la source,
La masure où l’aumône avait vidé leur bourse,
Le vieux frêne plié,
Les retraites d’amour au fond des bois perdues,
L’arbre où dans les baisers leurs âmes confondues
Avaient tout oublié ! Continuer la lecture de « Tristesse d’Olympio »

QR code ?…

Ce type de code n’est pas nouveau. Il a été créé par l’entreprise japonaise Denso-Wave en 1994 pour tracer les pièces de voiture dans les usines de Toyota. (nous apprend Wikipedia). « QR Code » est l’acronyme de « Quick Response Code ». Il permet une importante capacité de données sur une petite surface et propose de transmettre des adresses de sites web par exemple. Son utilisation s’est développée grâce aux multiples lecteurs que l’on retrouve dans nos téléphones mobiles, entre autres.

Le QR Code est l’aboutissement de plusieurs formes de codages mis en place dans le but d’informer (EAN : European Article Number – ISBN : International Standard Book Number – ISSN : International Standard Serial Number)… Il s’agissait de codes unidimensionnels qui se présentaient sous la forme de suite de barres noires plus ou moins épaisses et plus ou moins espacées. Puis sont arrivés les codes bidimensionnels qui se montrent supérieurs dans le domaine du stockage d’information puisque qu’ils peuvent accueillir plus de 3000 signes. En fait, selon sa taille et son codage, un QR peut stocker au maximum 4296 signes alphanumériques. Ajoutons enfin que le QR Code fait partie du domaine public et peut donc être utilisé librement.

On trouve pour l’iPhone par exemple des applications telles que i-nigma ou encore MobileTag qui permettent de lire les QR Codes. Si vous disposez d’un tel outil, essayez le QR-Code suivant : il saura vous conduire vers notre site. Essayez !