Liberté : enfin !

Chers amis,

Nous avions évoqué sur notre site le drame vécu par Clotilde Reiss, assignée à résidence après ces épisodes d’une justice théâtrale qui la condamna à deux fois cinq ans de prison pour « espionnage » (rappelons qu’elle était détenue en Iran depuis le 1er juillet dernier pour avoir participé à des manifestations post-électorales qui ont tant fait parler d’elles et dont la répression fut si terrible)… Elle passera tout de même un mois et demi en détention dans la prison d’Evin, à Téhéran.

Aujourd’hui dimanche 16 mai 2010, Clotilde Reiss a retrouvé le chemin de la Liberté. Dès son arrivée, l’universitaire de 24 ans a été reçue à l’Elysée.

Elle a dit penser aux Iraniens sans oublier ses anciens co-détenus – lors de son incarcération dans la prison d’Evin – auxquels elle a rendu hommage.

Alors, arrangements ou non de la part du gouvernement ? On a tous entendu parler  d’une probable libération prochaine de l’assassin de l’ancien premier ministre du Shah d’Iran Chapur Baktiar qui aurait purgé sa peine de sûreté…  Rappelons juste qu’en septembre dernier, Mahmoud Ahmadinejad n’avait pas hésité à relier l’éventuelle libération de Clotilde à celle de prisonniers iraniens détenus en France… Nous en saurons sûrement plus dans les prochains jours.

Mais le plus important est de se dire que ça y est ! La jeune lectrice de l’université d’Ispahan est libre ! Et c’est – de très loin – le plus important…

Liberté, Liberté chérie…

Clotilde Reiss à l’Elysée aujourd’hui. (Source photo : Le Point)

Be Sociable, Share!
Laurent KAROUBY

Auteur : Laurent KAROUBY

Sur Twitter : @laurentkarouby

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.