Le Concert (Radu Mihaileanu) – Moment sublime

Une fois n’est pas coutume, c’est de cinéma que je souhaite traiter. Après avoir vu « Le Concert », je dois dire qu’il me fallait en parler… Mélanie Laurent

Mais quelle grandeur, les amis… Il y a cette histoire irrésistible, autant que peuvent l’être la présence de ces acteurs et la dimension hors du commun de Mélanie Laurent qui nous offre là une interprétation tout en nuances, tout en sensibilité. Le tout enveloppé par ce sublissime concerto pour violon et orchestre de Tchaikovsky, présent tout au long de cette oeuvre. Merci, Radu Mihaileanu qui nous avait déjà ravis avec son « Va, Vis et Deviens ».

Ah, je dois aussi préciser que si la critique bien-pensante a accueilli plus que froidement « Le Concert », le public, lui, ne s’y est pas trompé : il a été et est toujours au rendez-vous.

Oui : ce film, « Le Concert » est un moment de pur, de sublime bonheur.

Courez le voir, si ce n’est déjà fait !…

En attendant, voici la bande annonce qui traduit très bien la dimension générale de ce film : Continuer la lecture de « Le Concert (Radu Mihaileanu) – Moment sublime »

Arachnide 2…

Non, ce n’était pas le dernier film d’horreur que je serais allé voir (rassurez-vous, ce n’est pas ma tasse de thé) mais plutôt un nouvel exemplaire de la famille des arachnides (qui n’est pas ma tasse de thé non plus, c’est un euphémisme…) rencontré ici bas…

Wikipédia nous précise que les arachnides sont une classe d’arthropodes chélicérés terrestres, souvent insectivores. C’est le groupe qui comprend, entre autres, les araignées, les scorpions et les acariens. Ils se distinguent au sein de leur embranchement – entre autres – par le fait qu’ils possèdent quatre paires de pattes.

2, 4, 6 et 8 : le compte est bon ! (Beurk ! Ces pattes !)… Elle ne fait pas 20 cm (je ne me suis pas trop approché, vive le zoom !) 🙂 mais un peu moins d’un centimètre de long pour l’abdomen. Mais comment s’appelle-t-elle ? (Je n’en sais rien, mais je vous promets de me renseigner)… Admirez :

arachnide2